Mon livre est disponible...

Pour l'obtenir : directrement par mon mail
ou chez l'éditeur: bouton-lulu

Plus d'infos

Mon Cahier

Si nous parlions de la "Différence"?

Publication 5 février 2013 par Free-World

Semences d'idée par "nt"

N'est-il pas plus confortable de changer autrui que de se changer soi-même ? Se changer soi-même, n'est-il pas ce petit chemin caillouteux du pardon, du pardon à soi et du pardon à l'autre ? Le pardon, n'est-il pas le seul accès du retour à sa liberté ? Cette liberté, ne serait-ce pas la juste attitude pour vivre l'Amour inconditionnel ? L’Amour inconditionnel ne serait pas cet état de Joie et de Paix intérieur ?

Mais la différence, dans tout ça, n’est-elle pas encore la distance, entre soi et l’autre, qui est tout autant de chemin qui nous sépare de ce que nous sommes et de ce que nous sommes appelés à devenir ? Sur cette route, l’autre, finalement, n’est-il pas notre bienfaiteur que nous combattons ?

 

Éloge à la "Différence"

Poser un regard attendrissant sur l’Autre, c’est aller rendre visite à la différence dans un accueil empathique. Sans inscription d’intention, pour y rencontrer le reflet de soi dans l’image que l’autre nous renvoi.

Toquer à sa porte, l’apprivoisée, celle qui n’est qu’a distance d’un sourire ou d’une main qui se tend, mais que parfois l’orgueil peut la rendre si lointaine, est comme accueillir une main bienveillante qui vient saisir celle d’un Être égaré dans une infinie tendresse.

La différence, si souvent combattue à armes inégales, s’est pourtant à chaque fois relevée, comme autant d’enseignements, d’hymnes à la Vie, louant respect, tolérance, amour. Son Œuvre, un travail acharné en souterrain où l’homme enfin essoufflé croyant s’ouvrir à l’accueil de l’autre, commençait juste à naître en lui-même.

La naissance en soi est enfin l'accueil de la différence entre ce que l'on voudrait être et ce que nous sommes. L'être qui n'a pu réussir à apprivoiser cette différence ne peut s'ouvrir à celle d'autrui. Plus encore, il va la combattre en expatriant ainsi son propre combat.

nt / janv. 09

Accueillir la différence

© Tableau de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / www

 

**************

Tendresse et Différence

A l’aube du dernier tiers de cette existence, je m’en suis allé demander la main de sa fille à notre mère à tous, la "Vie". J’épouse enfin la Différence comme ma nouvelle compagne, que j'ai si souvent repoussée, qui au fond me faisiat si peur. Union créatrice et sacrée en cette évolution, pour s’acheminer patiemment vers son humble élévation. Ici, moins pour savoir que je suis, mais plus pour aller découvrir qui je suis.

Cette conscience inscrit sa finalité dans un nettoyage profond pour l’harmonie de Soi.

Je me souviens qu’Abraham Maslow disait :

« La différence entre ce que je suis et ce que je voudrais être, engendre la souffrance. »

A l’aube du dernier tiers de cette existence, je désire reconnaître et simplement accepter ce " Qui je suis". Au sortir de mes peurs irrationnelles colorées de mes doutes existentiels, je vais redonner la quiétude à l’esprit et la paix à l’Ame. N’est-ce pas là le chemin de l’humilité et de la simplicité ?

Cette conscience inscrit sa finalité dans le calme et la sérénité, ultime souffle de la fin du cycle, doucement ponctué par la mort du corps et la libération de l’Ame.

Un jour quelqu’un à dit à peu près ceci :

« Laissez venir à moi les enfants, car seul celui qui redevient un enfant verra le royaume des Cieux ».

Aussi le cycle d’une Vie trouve son épilogue dans l’abandon de Soi, mais non pas sans avoir franchi auparavant tous les obstacles du pardon.

nt / janv. 09

Accueillir la différence

© Tableau de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / www

 

**************

La Différence un chemin de Vie

L’acceptation de la différence, risque t-elle de tirer un trait sur ce que nous avons été, ou au contraire venir enrichir ce que nous sommes déjà ?

Combattre la différence est tuer sa propre créativité et commencer déjà à mourir. Accepter la différence est autant d’occasions de renaître, et de demeurer vivant.

Sans le noir, comment saurions que nous sommes blancs ?
Sans la haine comment saurions-nous que nous sommes dans l’Amour ?
Sans la mort pouvons-nous nous prétendre vivant ?

Passons-nous de tout jugements, allons à la rencontre de l’autre pour se connaître un peu plus soi-même. Cet autre n’est il pas le miroir de nos zones d’ombre ?
En quoi en est il responsable ? Comment justifier cette croisade ?

Abolissons notre esclavage pour affranchir la différence, et osons accueillir celui qui nous a fait tant peur.

nt / nov. 07

Accueillir la différence

© Tableau de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / www

 


 

Back

 

primi sui motori con e-max

Ce site est optimisé pour Firefox de Mozilla

Bugs possibles dans Ie7,8,9, Safari ou autres

Link to share with a friend